Loi Girardin 2018 : défiscaliser dans les DOM-TOM

En contrepartie d’un investissement immobilier, l’investisseur peut bénéficier des avantages de la défiscalisation immobilière. La loi Girardin 2018 apporte son lot d’avantages pour les investissements effectués dans les DOM-TOM. Voici les manières de défiscaliser dans les DOM-TOM avec la loi Girardin 2018.

La loi Girardin

Un dispositif qui s’applique à tout investissement réalisé dans les départements d’outre-mer. La loi Girardin a été plusieurs fois suspendue. Une mesure censée se terminer au 31 décembre 2017 qui a toujours son rôle à jouer dans le domaine de l’immobilier jusqu’à aujourd’hui. Le prolongement de la défiscalisation DOM-TOM avec la loi Girardin a été déterminé dans la loi de finances 2016. La loi Girardin bénéficie ainsi d’une durée de vie jusqu’au 31 décembre 2020. Un prolongement qui est tenu dans les départements d’outre-mer comme Martinique, Mayotte, Guadeloupe, Réunion, Saint-Martin et Guyane. Pour les collectivités d’outre-mer comme Polynésie française, Nouvelle-Calédonie, Futuna, Saint-Barthélemy, Saint-Pierre, les îles Wallis, Miquelon et Futuna, ce sera jusqu’au 31 décembre 2025.

Loi Girardin, réduction d’impôt

La Loi Girardin permet de profiter d’une réduction d’impôt de 18 %. Le taux de réduction prend effet sur le montant total de l’investissement. La déduction s’applique aussi sur les subventions perçues ou encore les éventuelles primes. En ce qui concerne l’investissement dans le logement neuf, la réduction est réalisée dans la limite de 2 449 euros/m2. Le calcul de la réduction est fait en fonction du prix de revient du bien. Mais, celui-ci n’est pris en compte que si le propriétaire occupe la maison à titre de résidence principale quand la surface habitable est entre 50 à 150 m2.

La portée sociale de la loi Girardin

La défiscalisation DOM-TOM avec la loi Girardin vise à soutenir la construction de logements sociaux dans les Dom. Pour tout investissement immobilier à destination de la location, une réduction d’impôt est appliquée. La défiscalisation entre en jeu qu’il s’agisse de biens immobiliers neufs ou en l’état futur d’achèvement. L’investisseur doit s’engager à mettre en location son bien pour pouvoir en profiter. Une location étalée sur une période 5 ans minimum. Le logement doit être loué 6 mois après son acquisition ou la livraison. Il est nécessaire que le logement soit la résidence principale des locataires. Le loyer est défini selon la limite imposée par le dispositif de défiscalisation immobilière la loi Girardin.