La défiscalisation : un moyen efficace de réduire ses impôts

Défiscalisation par un investissement financier

La défiscalisation est une technique qui permet d’avoir une réduction d’impôt sans enfreindre la loi. C’est également un moyen facile pour accéder à des avantages fiscaux comme le crédit d’impôt. En ce moment, il existe plusieurs mécanismes possibles pour défiscaliser. Toutefois, le système par placement financier et immobilier reste le plus plébiscité.

Défiscalisation ou placement « gammes H » ?

Avec la défiscalisation, on a la possibilité de déduire les impôts en toute légalité. Elle peut même être analysée comme une forme d’investissement rentable sur le long terme. En effet, on est obligé de payer des impôts sur le revenu, les biens immobiliers, les véhicules, TVA, etc. L’ensemble des impôts à régler peuvent coûter cher en une année. Grâce à la défiscalisation, on peut faire d’énormes économies. Néanmoins, il convient de savoir que le taux de réduction fiscale acquis dépend du type de placement réalisé. Parfois, certains investisseurs se focalisent juste sur les avantages fiscaux qu’ils vont gagner sans analyser les risques sur la rentabilité de leur investissement. De plus, si les contraintes légales ne sont pas respectées, la déduction fiscale ne sera pas accordée.

Avec le placement gamme H de Julien Vautel, on obtient un rendement avec un taux de rémunération d’au moins 8 % par an. Ce taux de rentabilité minimum sera retenu même s’il y a une baisse du marché financier. Les gammes H s’avèrent être des solutions d’épargne performantes développés par julien vautel, un expert en investissement financier.

Quel est l’intérêt de la défiscalisation ?

Beaucoup de gens pensent que la défiscalisation est une offre qui s’adresse uniquement aux grandes entreprises et aux grandes fortunes. Pourtant, elle s’offre à tout le monde. Défiscaliser apporte de multiples avantages. Il faut juste bien choisir la meilleure stratégie en tenant compte de ses objectifs sur le moyen et le long termes ainsi que le montant de ses impôts. Toute défiscalisation a pour objectif de réduire les dettes fiscales. Elle est applicable pour les revenus et les grosses fiscalités.

Certains investissements accordent une rentabilité plus sûre que d’autres, notamment les dons à une association ou encore les travaux de rénovation énergétique. Le fait de défiscaliser est un moyen facile pour épargner avec des placements et assurer l’avenir de ses héritiers. On renforce la situation économique de son foyer si on vient à décéder. On prépare également sa retraite par la même occasion.

Défiscalisation par un investissement financier

Afin de payer moins d’impôt, passer par un investissement financier est une bonne option. Le Girardin industriel permet, par exemple, à l’investisseur d’avoir une réduction d’impôt allant jusqu’à 50% sur les montants placés. Il peut s’agir d’un placement industriel, foncier agricole ou logement social. Cette opération de défiscalisation  « one shot » a été instaurée dans l’intérêt de l’économie locale en Outre-mer. L’Etat favorise aussi l’investissement dans l’audiovisuel ou le cinéma.

D’après Julien vautel, les SOFICA sont des placements bénéfiques qui permettent d’avoir jusqu’à 48 % du montant investi. Cependant, les niches fiscales de ce type d’investissement sont plafonnées à 18 000 euros par an pour chaque foyer selon la loi de finances. Par ailleurs, Investir dans les PME est aussi une méthode pour réduire son impôt de 18% avec une limite de 18 000 euros par couple et 9000 euros par personne.

Il faut aussi veiller à placer son argent dans les PME éligibles à la défiscalisation. En effet, l’offre concerne seulement les PME dont le nombre des salariés ne dépasse pas les 250. Elle doit aussi avoir exercée son activité depuis au moins 7 ans. Et elle ne doit pas être qualifiée comme une société en difficulté. Il est aussi exigé que son chiffre d’affaires soit inférieur à 50 millions d’euros et 43 millions d’euros pour bilan inférieur.

Les avantages de la défiscalisation immobilière

Pour profiter d’une déduction fiscale, la majorité des Français préfèrent l’investissement immobilier. C’est la solution la moins risquée et la rentabilité est extrêmement élevée. Sans oublier que plusieurs dispositifs sont mis à disposition. Le dispositif Pinel est très prisé et il peut faire gagner jusqu’à 21% de réduction d’impôt à l’investisseur. Mais d’après la loi Pinel, l’investisseur devra acquérir un bien immobilier neuf ou rénové. Le logement doit aussi appartenir aux zones éligibles au dispositif Pinel. Il faut également que la maison, l’appartement ou la résidence soit louée pour une durée de 6 ans, de 9 ans ou de 12 ans. Le logement ne doit pas être meublé. Le plafond de l’investissement en loi Pinel est limité à 300 000 euros par an par personne.

Outre la loi Pinel, le dispositif Malraux permet aussi de défiscaliser. Il est réservé aux investisseurs qui décident de restaurer son immobilier ancien. L’immeuble doit ensuite être mis en location pour une durée d’au moins 9 ans. Si le logement se trouve dans un quartier ancien dégradé, le propriétaire peut avoir une déduction d’impôt Malraux de 30 %. S’il se situe dans les zones Aires de Mises en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine ou AMVAP, la défiscalisation est fixée à 22 %. A noter que le non respect des engagements conduit immédiatement à la suppression des incitations fiscales.

Quels placements choisir pour payer moins d’impôts ?
Actualité des meilleures scpi en France en 2020