Investissements immobiliers en Corse : faire appel à un expert de la gestion de patrimoine

Investissements immobiliers en Corse

Effectuer un investissement est souvent difficile et surtout lorsque vous n’y connaissez rien en la matière. C’est pour cette raison qu’il est toujours préférable de faire appel à un expert de la gestion du patrimoine ou un agent immobilier quand vous avez pour projet d’investir dans l’immobilier. Quels sont les services que peuvent proposer les agents immobiliers et les experts de la gestion du patrimoine ? Et quels sont les avantages sur les investissements dont vous pouvez bénéficier en faisant appel à ces professionnels en Corse ?

Fip Corse 2018 : des avantages majeurs sur les investissements en Corse

Lorsque vous décidez d’investir dans un Fip Corse, vous aurez droit à une réduction de 38 % du montant d’investissement. Cela signifie donc que plus votre montant d’investissement est élevé et plus le montant de la réduction d’impôt est important. Le montant reste le même que vous vous souscriviez en ligne ou bien que vous optiez pour la souscription classique. Néanmoins, vous aurez droit à des frais réduits à 2 % si vous optez pour l’inscription en ligne.  Pour en savoir plus sur la souscription fip Corsecliquez ici.

Faire appel à un professionnel : dispositifs de défiscalisation

La loi Duflot ou la loi Pinel peuvent être citées comme des lois en rapport à la défiscalisation immobilière. Cependant, mises à part ces deux lois, il en existe d’autres dispositifs que les agents immobiliers étudient et analysent afin de vous donner la meilleure option possible quant à votre situation, dans le but de vous aider à réduire vos impôts. Afin d’avoir une vision et une connaissance plus large sur les dispositifs nécessaires à adopter quant à la réduction d’impôts, il est important d’en connaître deux. La première disposition est l’imputation des revenus. Comme son nom l’indique, cette disposition a pour objectif d’imputer les déficits sur le revenu du propriétaire s’il est en situation de déficit. La deuxième disposition se base sur le calcul du déficit foncier. Ce dernier se fait par la formule suivante : charges financières – revenus. Pour en savoir davantage sur les dispositifs de défiscalisation, visitez le site fip-corse.aspicio.fr.

Devenir propriétaire : quelques conseils

Lorsque vous souhaitez investir dans l’immobilier ou constituer un patrimoine, il est important de suivre ces quelques conseils. Les frais d’acquisition du logement constituent la première chose à vérifier. En effet, en tant qu’investisseur, vous êtes dans l’obligation de vous assurer que le bien sera conservé au moins cinq ans. Les droits de mutation, les frais d’agence, les frais des dossiers peuvent être cités comme étant des frais d’acquisition. La deuxième chose à prendre en compte est la perspective de développement d’un patrimoine immobilier. Pour être plus succinct, disons que vous souhaitez acheter une résidence principale, mais que cette dernière ne peut être aménagée ou agrandie : c’est donc un mauvais investissement pour vous. Il est important de déterminer tout ce qui peut se passer durant les dix prochaines années. La troisième chose à faire est de déterminer quels sont les meilleurs apports financiers en matière de patrimoine immobilier. Aujourd’hui, la réponse se porterait majoritairement sur l’immobilier locatif. La raison est que si vous investissez dans ces bâtiments, il sera possible d’amortir votre prêt foncier par le biais des loyers perçus. Beaucoup de stratégies peuvent être mises en place pour un investissement immobilier. La défiscalisation reste une bonne stratégie pour amortir les prêts fonciers. C’est pour cette raison qu’il est toujours préférable de faire appel à un professionnel pour que ce dernier puisse vous conseiller dans toutes vos démarches.