Comprendre la fiscalité de l’investissement meublé non professionnel

Investissement meublé non professionnel

Épargner est un moyen de faire des économies pour réaliser des projets. Un des placements intéressants à faire serait l’investissement immobilier. Pour optimiser ses compléments de revenus, il faut diversifier son patrimoine comme faire  un investissement meublé non professionnel. Que faut-il savoir sur la fiscalité LMNP ? quels types de fiscalité pour le LMNP et quels sont ses avantages ?

Qu’est-ce que la fiscalité LMNP ?

En ayant fait un investissement locatif, le propriétaire augmente ses revenus par les loyers ainsi que   son patrimoine tout en diminuant ses impôts. Le propriétaire d’un logement locatif non professionnel peut bénéficier du statut LMNP lorsqu’il fait louer des logements pour usage d’habitation incluant différents meubles (de cuisine, de salon …). Propriétaires de résidence de tourisme, d’affaires, d’étudiants ou de maison d’hébergements si vos biens immobiliers sont neufs, l’exonération d’impôts est effective. Le fait de louer un logement meublé est vu comme une activité commerciale. Pour jouir de la fiscalité LMNP, la location de logements meublés ne doit pas être l’activité principale du loueur et ne doit excéder une certaine somme des recettes perçues. Ceci donne au loueur le statut de non professionnel. La fiscalité LMNP est un régime fiscal spécifique qui privilégie un rabais ou un ajustement considérable des impôts à payer. Les loyers perçus sont considérés comme des bénéfices industriels et commerciaux, le loueur est donc un entrepreneur. Ainsi la fiscalité LMNP allège les charges des impôts sur ses loyers au lieu de payer une lourde fiscalité si ces loyers étaient considérés comme des revenus fonciers. Plus le montant des charges déductibles sur les loyers est considérable et plus les revenus locatifs sont moindres, plus vous bénéficierez d’avantages fiscaux . Si vous souhaitez investir en logements meublés en tant que LMNP, informez-vous sur la fiscalité lmnp

Les types de fiscalité LMNP

En choisissant d’être un loueur en meublé non professionnel, deux options de régime fiscal vous est imposé : le régime micro BIC et le régime BIC réel simplifié ou normal.  Le régime micro BIC est imposé aux propriétaires de logements meublés non professionnels en les considérant comme des micros entreprises. La fiscalité LMNP sous le régime micro BIC est applicable pour les recettes perçus annuellement n’excédant pas une certaine somme.  Ayant choisi le régime micro BIC, une réduction forfaitaire cinquante pour cent est appliquée sur les revenus locatifs du propriétaire ou loueur non professionnel de logements meublés. Pour bénéficier du régime micro BIC, il faut être propriétaire d’un bien immobilier meublé et être l’unique propriétaire. Le loueur sous régime micro Bic a des obligations comptables telles que la tenue des livres de recettes et des livres d’achat. Le régime réel est pour ceux dont les recettes des loyers excédent une certaine somme, en déclarant les charges réelles incluant aussi les amortissements sur la location du bien meublé. Ces charges locatives déductibles sont les intérêts d’emprunts, les frais de gestion, la taxe foncière et d’habitation, les assurances et les abonnements ainsi que l’amortissement du bien et des travaux d’entretien. Le régime réel exige aussi une comptabilité sur les recettes et les dépenses et un inventaire annuel du mobilier. Pour optimiser vos revenus, le choix du régime fiscal pour le LMNP doit être bien réfléchi ; il est souhaitable de prendre conseils et d’être accompagné par un expert.

Les avantages de la fiscalité LMNP

Si vous avez choisi d’investir dans la location de logements meublés en ayant obtenu le statut de LMNP, vous jouissez de nombreux avantages. Pour bien assuré sa retraite ou pour bénéficier d’une réduction d’impôts sur les revenus locatifs, la fiscalité LMNP permet d’optimiser vos revenus et votre patrimoine. La fiscalité LMNP permet aussi la franchise de TVA, seules les prestations liées à la location telles que le petit déjeuner ou le service de nettoyage sont soumises à la TVA. Les chambres d’hôtes et les résidences à but touristique y sont donc soumises. Un des avantages de la fiscalité LMNP est aussi la défiscalisation de vos biens immobiliers. En effet, la TVA payée lors de l’achat de votre bien vous est remboursée sous conditions que le bien ait été neuf et ne serait revendu que vingt après. L’exonération d’impôts peut se faire s’il y a déficit foncier. Cela signifie que les charges sont supérieures aux revenus perçus. En jouissant du statut LMNP, grâce à son régime fiscal spécifique, le propriétaire des biens meublés peut se créer un capital important et agrandir son patrimoine immobilier.

En quoi consiste l’investissement en location meublée ?
Quelles déductions fiscales en LMNP ?