Comment réussir son investissement locatif ?

L’investissement locatif est plus ou moins compliqué à faire. Il faut agir de manière réfléchie pour profiter pleinement des revenus que cela génère. Voici quelques conseils pour vous aiguiller et vous aider à mener à bien cette aventure.

Prendre en compte votre capacité d’investissement

Pour investir dans l’immobilier, vous devez disposer de la somme nécessaire pour financer le projet. Commencez par analyser votre capacité d’investissement afin de définir le budget que vous êtes capable de consacrer à votre projet et le type de bien qui convient. De plus, cela vous donne aussi l’occasion de déterminer la zone géographique appropriée. Si vous devez prendre un prêt hypothécaire, il faut éviter l’endettement. Discutez préalablement avec votre banque ou votre courtier immobilier sur votre capacité d’emprunt. Il est important que vous soyez en mesure de financer vos besoins mensuels tout en remboursant votre crédit immobilier.

Bien choisir la zone géographique

L’objectif de l’investissement immobilier est de mettre en location un bien que vous venez d’acheter. Le bien immobilier en question doit se trouver dans un quartier ou une ville où la demande est largement importante. Choisissez une zone géographique qui attire les candidats locataires. Un secteur où la population est en augmentation. Prenez en compte l’environnement aux alentours du bien : lieux de loisir, proximité des transports, commerces, établissements scolaires, etc. Le choix se fera en fonction du profit de locataire que vous souhaitez attirer afin de réussir son investissement locatif.

Profiter d’une défiscalisation immobilière

Le dispositif de défiscalisation immobilière est nécessaire pour un investissement locatif. Il vous permet de payer moins d’impôt. En effet, la rentabilité locative est à hauteur de 3 à 4 % en moyenne. Vous avez le choix entre différents dispositifs qui permettent de bénéficier d’une déduction d’impôt sur une période de 6 ans minimum dans la limite du montant investi tout en respectant un plafond de revenus. Pensez à la loi Pinel, au dispositif Malraux pour les bâtiments anciens en rénovation, la mesure Censi-Bouvard pour les résidences de service, la loi Girardin pour l’investissement locatif dans les départements ou collectivités d’outre-mer, etc. Les défiscalisations immobilières sont parfaites pour réussir son investissement locatif.