Comment réduire ses impôts sur le revenu ?

Réduire ses impôts sur le revenu

La défiscalisation est à la portée de chaque citoyen soumis à l’impôt sur le revenu. Les mécanismes disponibles sont variés et peuvent convenir à tous les budgets.

L’immobilier pour diminuer ses impôts

En investissant dans un logement BBC (bâtiment basse consommation), vous pouvez profiter d’une déduction fiscale. Avec le dispositif Pinel qui remplace la loi Duflot, vous avez la possibilité de déduire au maximum 21% du montant de deux logements (tout au plus) par an. L’investissement immobilier ne doit toutefois pas dépasser 300 000 euros en tout. On peut ainsi réduire ses impôts pendant une durée de 6 à 9 ans. Ce délai sera éventuellement prolongé jusqu’à 12 ans. Il est également possible de réduire ses impôts en faisant réaliser chez soi des travaux qui rendent le logement moins énergivore. Depuis le 1/09/2014, le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) rend possible une déduction des dépenses liées à ces travaux de rénovation énergétique. La remise en état au niveau isolation et système de chauffage doit concerner votre résidence principale. Cette dernière doit être construite depuis plus de deux ans.

Donner et embaucher pour défiscaliser

Faire un ou plusieurs dons à un organisme caritatif ou d’utilité publique permet de réduire ses impôts dans une proportion équivalente à 66% du montant versé. La réduction maximale du revenu imposable ne peut pas excéder 20%. Si vous faites des dons à une organisation qui offre une aide bénévole à des personnes en difficulté, la déduction d’impôt ira éventuellement jusqu’à moins 75%. L’emploi d’un salarié à domicile est un autre moyen de verser moins d’argent au fisc au titre de l’impôt sur le revenu. Cette personne peut être employée pour faire le ménage, garder vos enfants ou leur fournir un soutien scolaire. Il peut aussi s’agir de quelqu’un qui prépare vos repas ou qui entretient votre jardin ou enfin, d’une aide à domicile. L’avantage fiscal peut s’élever jusqu’à 50% des dépenses engagées en respectant un plafond de 12 000 euros annuels.

Les atouts de l’épargne et de l’investissement

Économiser pour votre retraite est un bon moyen de réduire vos impôts sur le revenu. La souscription d’un PERP (plan d’épargne retraite populaire) vous permet de déduire les montants versés sur ce compte sans dépasser 10% des gains perçus via votre activité professionnelle. Un seuil de 10% du plafond annuel de la retraite de la Sécurité Sociale est également imposé. Placer son argent dans le capital d’une PME (y compris la vôtre) vous donne droit à une défiscalisation de l’ordre de 18%. Les versements sont soumis à une certaine limite : ils ne doivent pas excéder 50 000 euros pour des investisseurs célibataires. Pour les couples qui paient leurs impôts sur le revenu en commun, cet investissement au bénéfice des fonds propres d’une PME ne pourra pas dépasser 100 000 euros. Il est donc facile de trouver sa propre méthode de défiscalisation en tenant compte des spécificités de sa propre situation.


Comment dénicher un bien immobilier d’exception en Corse ?
Accompagnement dans la gestion de patrimoine : contacter un spécialiste à Bordeaux