Investissement locatif sans apport

L’investissement locatif permet de constituer un patrimoine et de profiter d’un revenu supplémentaire. Il est possible d’investir dans un bien immobilier destiné pour la location sans apport. Découvrez comment financer un investissement locatif sans un apport personnel.

Mettre en place un projet solide

Si vous ne disposez pas d’un apport pour financer un investissement locatif, il faut construire un projet convainquant. Si vous n’avez pas la capacité de proposer un apport, alors il est évident que le remboursement de l’emprunt se fera en grande partie avec les revenus générés par la location. Heureusement les établissements prêteurs accordent un prêt pour investissement locatif même sans apport. Les banques prennent seulement en considération les revenus perçus et l’aspect fiscal. Pour convaincre les prêteurs, il faut présenter un projet fiable et solide. Le dossier que vous proposez doit montrer votre sérieux, votre volonté et la viabilité de votre projet. Démontrez que vous avez la capacité d’épargner.

Quel bien choisir ?

Pour financer un investissement locatif sans avoir d’apport, il faut bien choisir le bien immobilier. L’objectif est de convaincre l’organisme prêteur. Le choix du bien doit être fait tout en sachant que vous ne disposez pas d’un apport personnel. Le mieux est d’opter pour un logement qui trouvera facilement un locateur. L’emplacement est un critère non négligeable. Il convient de se focaliser sur les quartiers où la demande de logement locative est en augmentation. En effet, il est peu intéressant d’investir dans un bien se trouvant dans une ville qui n’a pas vraiment d’attrait. Gardez un œil sur la qualité du bien. Privilégiez les biens de petites surfaces. Les résidences de service sont des investissements qui séduisent.

L’obtention d’un crédit

Les banques peuvent accorder un prêt pour investissement locatif sans apport. Pour l’obtenir, il faut construire un projet solide et fiable. Il est vrai que le prêteur admire votre détermination, mais c’est mieux de proposer un projet d’investissement locatif concret. Votre capacité d’emprunt est analysée. Votre taux d’endettement est pris en compte qui doit être limité à 33 %. L’objectif est d’éviter le surendettement. Il est dans votre intérêt de justifier d’un revenu régulier depuis des années. L’obtention du crédit est plus facile si vous n’avez pas de loyer à payer tous les mois. Les prêteurs prennent le moins de risques possible. La durée de l’emprunt, le reste à vivre ou encore les relevés bancaires sont analysés minutieusement.